S’équiper pour accueillir bébé.

S’équiper pour accueillir bébé.

Bien s’équiper pour accueillir bébé est un vrai plaisir. Cela rend encore plus concret l’arrivée de notre enfant mais cela peut aussi devenir un réel casse-tête.

Comme nombre de parents pour accueillir bébé1 nous nous sommes équipés de manière classique dira-t-on : lit à barreau, poussette trio, table à langer, baignoire en plastique et toute la panoplie. Mine de rien nous y avons consacré quand même un petit budget.

Si certains équipements se sont avérés utiles d’autres l’ont moins été.

C’est pourquoi à travers cet article je vais vous livrer mes essentiels et les choses dont je me suis passée.

S’équiper pour le sommeil :

On m’avait donné un lit à barreaux que j’avais installé dans la chambre de mon petit trésor. Etant donné que j’allaitais les allées-retours dans la chambre de bébé, la nuit, se sont révélés plus fatiguant qu’autre chose. Rajoutons à cela la peur qui anime souvent les parents à savoir : est ce que bébé respire bien ?! Je peux vous assurer qu’on était donc loin d’atteindre un sommeil réparateur. De plus, qui dit lit à barreaux dit tour de lit. Pour ceux qui ne le savent pas, le tour de lit, bien que courant, n’est pas recommandé, pour des raisons de sécurité. Pas de panique, si vous possédez un lit à barreaux vous avez des solutions alternatives au tour de lit, telles que ces tresses très jolies et beaucoup plus sécurisantes.

Il fallait absolument que je trouve une solution alternative, déjà en plaçant bébé dans ma chambre et près de mon lit, tout en le sécurisant.

Suite à mes recherches j’ai fini par trouver ce lit très pratique car s’ouvrant sur le coté de la maman, donc très facile pour prendre bébé et l’allaiter ou le caresser pour le rassurer. Pour plus de sécurité, on peut l’attacher au lit parental, régler la hauteur et même surélever le côté où se trouve la tête de bébé.

Si vous voulez faire des économies je vous conseille de faire vos achats en ligne plutôt qu’en magasin spécialisé.  En effet, on peut constater des écarts de prix allant jusqu’à une centaine d’euros pour le même produit de la même marque. Ce fut le cas pour le lit que j’ai choisi. A l’époque où j’ai procédé à mon achat j’ai pu réaliser une économie de 70 euros par le biais de l’achat en ligne. Depuis, plusieurs marques on mit sur le marché ce type de lit ainsi on peut trouver des lits équivalents à celui que je vous ai présenté qui sont très bien notés et encore moins chères tel que celui-ci.

Etant donné que c’est un petit lit donc équipé d’un petit matelas les tailles des draps housses ne sont pas standards. Néanmoins, il est très facile de trouver ce qu’il nous faut sur le net.

Initialement, mon premier bébé dormait à plat dans son lit. Si vous avez suivi l’histoire de mon allaitement vous n’êtes pas sans savoir qu’il souffrait de RGO. Il a donc fallu que je surélève son matelas au niveau de la tête. Puis, pour mon second enfant je voulais lui offrir des meilleures conditions de sommeil et là j’ai découvert le cocoonababy. Pour moi, ce fut révolutionnaire.

Il s’agit d’un matelas physiologique dont le but étant de rappeler à bébé sa posture dans le ventre de maman. Ce matelas est même utilisé dans certaines maternités. Je pense sincèrement que ce fut mon meilleur achat avec le siège auto dont je vous parlerai plus bas. 

Bébé1 était un bébé qui pleurait beaucoup les premiers mois. Je n’étais pas sûre de mon allaitement, de la façon dont je m’y prenais, j’avais beaucoup entendu même beaucoup trop les phrases classiques du genre « habitue le à dormir dans sa chambre directement en rentrant de la maternité », « ne l’habitue pas trop à tes bras », « ne le porte pas à chaque fois qu’il pleure », « laisse le pleurer dans son lit, il faut qu’il comprenne »… Résultat j’étais stressée, j’avais un bébé qui l’était également, je ne comprenais pas ses demandes et il m’a fallut plusieurs mois pour me dépatouiller avec tout ça.

Fort heureusement pour bébé2 mes déboires précédents se sont transformés en force. L’allaitement avait bien démarré, mon retour à la maison fut facile. Avant la naissance j’avais entendu parler de l’emmaillotement, ce qui permet à bébé d’éviter de s’effrayer avec ses bras et de lui apporter une sensation de confinement telle que dans le ventre de la maman. Ainsi, j’ai acheté cette couverture d’emmaillotage. Figurez vous, que je ne m’en suis même pas servie tellement les choses se passaient différemment avec mon deuxième enfant. Il faisait nul doute que bébé2 était un petit bébé plus serein.

S’équiper pour les sorties en voiture :

Pour bébé1 comme vous le savez j’avais une poussette trio. Je me servais de la nacelle à la maison et de la coque pour les sorties. Cependant, en tant que siège auto je trouvais la coque limite niveau confort et sécurité. J’ai alors opté pour un siège auto bébé confort qui pour moi avait un bon rapport qualité prix.

Enceinte de bébé2 j’ai vendu la poussette trio et j’ai longuement réfléchi à l’achat que je devais faire en terme de siège auto et de poussette.

Je me suis tout simplement rendu sur le site de securange pour voir quels sont les sièges-auto ayant reçu les meilleures notes au crash-test. Ainsi, j’ai découvert la marque Cybex. Et là, je peux vous dire que je n’ai absolument pas été déçu de mon achat.

J’ai opté pour ce siège auto avec fixation isofix et jambe de force, rotatif pour installer bébé facilement et avec un super réducteur bébé. L’atout de ce siège est qu’une fois en position face route on ne peut plus attacher l’enfant avec l’harnais il faut utiliser le bouclier. En quoi le bouclier est-il mieux que le harnais ? Tout se joue au niveau de l’absorption du choc. Avec un harnais l’absorption se fera au niveau de la nuque et de la colonne alors qu’avec le bouclier, elle se fera au niveau du ventre donc vous l’aurez compris, beaucoup moins risqué. Je vous laisse d’ailleurs regarder cette vidéo, je pense que les images sont plus parlantes que les mots.

Du coup, j’ai également vendu le siège auto de mon premier trésor pour ce siège auto de la même marque que mon petit trésor numéro 2 avec une classe d’âge au dessus. Ce siège est utilisable de 3 ans jusqu’à 12 ans environ. La somme investie est donc vite amortie.

S’équiper pour les promenades :

Etant donné que mes enfants ont 1 an et demi d’écart il me fallait un moyen pratique pour les promenades.

J’ai tout simplement opté pour cette poussette double à un prix très raisonnable et qui s’avérait être très pratique. En supplément, je possédais un sling (se rapproche d’une écharpe de portage mais avec un anneau donc sans nœud à faire) que vous pouvez trouver ici, 100% coton et de fabrication française. J’avais utilisé le sling pour bébé1. Pour bébé2, j’ai voulu tester un porte-bébé physiologique utilisable dès la naissance que vous pouvez trouver ici.

Attention, si vous voulez acquérir un porte bébé, faites en sorte qu’il soit physiologique. Il faut que la colonne de bébé soit dans une posture naturelle. Que le porte bébé soit fabriqué dans une bonne matière et surtout que le ventre du bébé soit contre le votre en portage ventral et non son dos contre votre ventre (comme on peut le voir avec certains porte bébé) toujours dans le but de respecter sa colonne vertébrale.

S’équiper pour la toilette de bébé :

Pour le bain, j’ai utilisé une baignoire des plus classiques que l’on peut trouver en grande surface. Sauf que, suite à l’accouchement de bébé1 il me fut un peu difficile de me baisser pour le baigner. C’est pourquoi, pour bébé2 j’ai anticipé et j’ai acheté cette table à langer avec baignoire intégrée afin que je puisse le baigner debout. La baignoire m’a servi pour les premiers bains puis j’ai fini par utiliser que la table à langer. Le côté pratique de la chose, c’est que comme bébé dormait dans ma chambre je ramenai le soir la table qui est sur roulettes pour les changes de la nuit et je la rangeais dans sa chambre la journée.

Pour la toilette j’ai longtemps utilisé ces gels douche de Natessance puis j’ai opté pour la gamme bio de chez Hipp. Honnêtement, avec le temps, je pense qu’utiliser des gels douche n’est pas le mieux. Un savon à l’huile d’olive ou d’argan s’avère beaucoup mieux en terme de composition. Pour laver bébé1 j’ai utilisé ces éponges naturelles et pour bébé2 cela ne m’a plus paru essentiel, un simple gant de toilette a fait l’affaire.

Je n’ai jamais utilisé de parfum pour bébé ou de lait hydratant. Une bonne huile d’olive ou d’amande douce ou bien du beurre de karité sont nettement mieux, à mon sens, et la composition est bien plus clean.

Concernant le change, je n’utilisais pas de lingettes mais ce liniment qui laisse un film gras sur les fesses et agit entant que protection entre la couche et les fesses de bébé. Je ne sais pas si c’est dut à l’utilisation du liniment uniquement mais mes enfants n’ont jamais eu d’érythème fessier.

Equipements divers :

Je m’étais aussi équipée d’une balance pour bébé afin de suivre l’évolution de son poids une fois sortie de la maternité.

J’ai également trouvé un très joli tapis d’éveil chez Vertbaudet. Sachez que pendant les soldes ils proposent des prix très intéressants sur les vêtements et les articles de puériculture.

Pour les repas, j’ai utilisé une ancienne chaise haute que l’on m’avait donné. Je ne possédais pas de baby cook je faisais cuir les légumes dans la cocotte puis je mixais le tout.

Vous aurez remarqué que je ne vous ai pas conseillé de trotteur tout simplement car je n’en possédais pas, par choix, et je vous écrirais un petit billet là-dessus.

A présent, vous connaissez mes essentiels pour bien s’équiper afin d’accueillir bébé.

N’oubliez pas, le but n’étant pas d’avoir une panoplie de gadgets mais de posséder des choses utiles et solides. Ainsi cela nous permettra de les réutiliser pour les enfants suivants ou de les revendre, afin de rentabiliser nos achats qui peuvent souvent s’avérer onéreux.

*Certains liens peuvent être des liens d’affiliation, ce qui ne change absolument rien pour vous. Si vous voulez savoir ce qu’est l’affiliation cliquez ici.

Laisser un commentaire